60 millions d'euros de préjudice mais aucune indemnité pour les victimes de l'escroquerie

Vendredi 9 Février 2018

12 ans après les faits, les peines sont enfin tombées ce vendredi. 34 prévenus ont été fixés sur leur sort dans cette affaire d’escroquerie à la défiscalisation ; la plus importante qu’ait jamais connue La Réunion. 

Près de 100 victimes et 60 millions d’euros de préjudice  … Les peines varient entre des jour-amendes et 3 ans de sursis avec mise à l’épreuve. Les 3 ans ont été réservés à Jean Alain Fontaine, l’organisateur de l’escroquerie à La Réunion, celui qui démarchait les entreprises, et son acolyte Fabrice Scano. 

Concernant les parties civiles, elles ne reverront pas leur argent. N'étant plus poursuivis pour escroquerie mais faux et usage de faux et complicité, les entreprises n'ont pas l'obligation d'indemniser les investisseurs constitués parties civiles. Complicité car celui qui aurait été le cerveau de l'affaire, Philippe Savoye, est décédé.

Par Soe Hitchon le Vendredi 9 Février 2018 à 10:08 | Lu 182 fois