Alain Armand inquiété par la justice

Samedi 10 Février 2018

Alain Armand inquiété par la justice
Alain Armand, désormais vice-président du Conseil départemental, devra s’expliquer devant le tribunal correctionnel de St-Denis le 22 mai prochain, indique le JIR. 
L’élu est suspecté de prise illégale d’intérêt. Les premiers soupçons ont été évoqués par Gilbert Annette. 

En 2011, Alain Armand était le gérant de la société 2A sous contrat avec le Groupe Sobefi partenaire de la Sodiac, dont il était également le président. 

Interrogé, Alain Armand avait indiqué que le service juridique de la Société Dionysienne d'Aménagement et de Construction n’y avait pourtant vu aucun problème.  

Il risque une peine de prison et d’inéligibilité. 

Par N.P le Samedi 10 Février 2018 à 10:07 | Lu 392 fois