Les gérants de l'Îlot Savane jugés en correctionnelle pour trafic de drogue et abus de biens sociaux

Mercredi 7 Février 2018

Après un an d’enquête pour trafic de stupéfiants et abus de biens sociaux, visant le couple gérant du snack-bar l'Îlot Savane à St-Pierre, la justice a pris une décision. Jean-Patrick A. devra se présenter devant le tribunal correctionnel. Sa compagne Laurence D. a bénéficié d’un non-lieu partiel, assurant ne pas avoir eu connaissance des agissements de son conjoint, indique la presse écrite.  

Février dernier lors d’un contrôle, la police a mis la main sur différents types de drogue dans leur commerce situé à Bois d’Olives. MDMA, cocaïne, Rivotril, Artane, résine de cannabis… le trafic est connu de tous dans le quartier. Ont également été saisis sur place, le matériel nécessaire au conditionnement de la drogue ainsi une somme totale de 37 000 euros. Le prévenu, en détention provisoire depuis, reconnait la consommation mais nie les ventes pourtant captées par des images de vidéosurveillance.  

Si Jean-Patrick A. devra répondre de trafic de stupéfiants, détention d’arme et abus de biens sociaux, sa campagne devra elle s ‘expliquer seulement pour le dernier chef d’accusation à la lumière de la qualité de vie que le couple s’était offert ces dernières années.

Par N.P le Mercredi 7 Février 2018 à 10:41 | Lu 379 fois