[Paris] Le corps de de Dorian Humblot retrouvé dans la Seine

Vendredi 12 Janvier 2018

Dans la nuit du 13 au 14 décembre dernier, Dorian Humblot disparaît brusquement alors qu'il faisait la fête avec ses amis sur la péniche "Batofar". Bateau aménagé en discothèque sur les quais de Seine. Le jeune homme venait tout juste de quitter La Réunion.


La péniche "Batofar"
La péniche "Batofar"
Alors que ses amis le voient faire des allers-retours entre le dancefloor et l'extérieur, ils constatent aux alentours de 3h30 que Dorian n'est plus réapparu depuis 3h du matin. À mesure que le temps passe, ses amis commencent sérieusement à s'inquiéter et cherchent Dorian dans tous les coins de la péniche. Alors que Gaëlle, sa tante chez qui il loge, l'attend au petit matin, elle constate, à son tour, qu'il n'est pas rentré. Elle va alors effectuer un signalement au commissariat du Kremlin-Bicêtre où toutes les pistes seront étudiées par les enquêteurs, même celle de la disparition volontaire.

L'enquête va très vite s'orienter vers une piste qui mènera au téléphone portable disparu de Dorian. La police va en effet remonter jusqu'au smartphone, qui n'a pas cessé d'émettre. Une fois localisé, les enquêteurs vont interpeller l'individu en possession du portable. Il s'agit d'un jeune homme de 20 ans connu des services de police pour détention de port d'armes prohibé.

S'il reconnaît avoir récupéré le téléphone, il affirme ne pas connaître Dorian et ne l'avoir jamais croisé. Après une perquisition dans son lieu d'hébergement, il sera retrouvé un autre portable qui a été dérobé le soir de la disparition de Dorian à proximité de la péniche. Suffisant pour la police. Le suspect sera mis en examen le 1er janvier pour vol avec violence suivi de mort et recel de vol, puis incarcéré.

Depuis sa disparition, la famille, les amis ainsi que le personnel de la discothèque ne cesseront de chercher Dorian, notamment via les réseaux sociaux où ils lanceront des nombreux et poignants appels à témoin.

Malheureusement, dimanche dernier vers 9h30, des employés des vedettes de Paris aperçoivent une masse flottant dans la Seine à proximité des pontons du pont de Suffren. Les pompiers interviennent et repêchent le corps avant qu'il ne dérive. Les policiers feront rapidement le rapprochement avec une disparition datant d'un mois. C'est le tatouage de la victime, un pélican sur l'épaule droite, qui mettra fin aux doutes et aux espoirs. Il s'agit de Dorian Humblot.

Alors qu'aucune trace de coups ou de séquestration n'a été relevée lors de l'autopsie, il restera toujours le mystère de la chute de Dorian dans les eaux glacées de la Seine. Autant de questions qui pourraient rester sans réponse pour la famille et les proches de Dorian.

Par Pascal Robert le Vendredi 12 Janvier 2018 à 17:22 | Lu 163 fois