Positif au cannabis, un jeune conducteur se fait retirer son permis sur le champ

Lundi 12 Février 2018

Les motocyclistes de la gendarmerie ont relevé 71 infractions graves génératrices d'accidents parmi elles, 23 alcoolémies dont 8  délits soit des automobilistes circulant avec des taux compris entre 0.40 mgl par litre d'air et 1,20 pour le taux le plus élevé. 

Un jeune conducteur présentait un taux de 0,25 mg/litre d'air soit bien au dessus du seuil de 0,09 mg/l. 

Un autre jeune conducteur à été contrôlé positif au cannabis et s'est donc vu retirer son permis sur le champ. 

6 automobilistes ont contrôlés au volant d'une automobile alors  qu'ils étaient sous le coup d'une annulation, d'une suspension ou tout simplement non titulaire du permis de conduire. 

4 défauts d'assurance ont également été constatés au cours du week-end ainsi que 34 dépassements de la vitesse. 

Par ailleurs, sur les 13 interventions déclenchées par le centre opérationnel de renseignement au cours des deux dernières nuits pour des faits relevant de la sécurité routière, les unités territoriales et renforts de mobiles ont relevés 7 conduites sous l'emprise de l'alcool dont 5 sur des usagers impliqués dans des accidents aux seules conséquences matérielles.
Enfin, le triste record du WE revient à cet automobiliste qui, en plein après-midi dominical, a effectué une sortie de route dans les rampes de Basse-Vallée à Saint-Philippe  n'occasionnant là aussi fort heureusement que des dommages matériels. Son taux d'alcoolémie était de 2,62 grammes dans le sang. 
Au total, se sont 35 alcoolémies qui ont été constatées sur les routes réunionnaises par les gendarmes. Le message "celui qui conduit est celui qui ne boit pas" a hélas encore beaucoup d'esprits d'usager à conquérir.

Par L.G le Lundi 12 Février 2018 à 10:11 | Lu 154 fois