Road trip vers le sud : Case prison pour les jeunes braqueurs

Vendredi 3 Novembre 2017

Les faits remontent à juillet 2016. Ils sont trois, deux jeunes majeurs et un mineur et commencent leur violent road trip ponctué de délits à bord d’un Kangoo volé. Partis de l'ouest, les trois dalons font route vers le sud. Sur leur passage des commerces.


Road trip vers le sud : Case prison pour les jeunes braqueurs
Dans un PMU de Saint-Joseph de bon matin, ils s'attaqueront à la caisse enregistreuse non sans avoir malmené le propriétaire, jets de chaises, coups au visage. Une demi-heure plus tard, toujours à bord du véhicule volé alors qu’ils n’ont pas leur permis de conduire, ils s’en prennent à un tabac presse de Petite-Ile mais la gérante parvient à les faire fuir.  

De retour dans l’ouest, les trois malfrats s'essaieront à un nouveau casse à l’aide d’un pied de biche et d’une barre de fer. En vain.  

Les trois jeunes, sous l'emprise de l'alcool, expliquera l'un d'entre-eux, repartiront finalement avec un maigre butin: 40 euros et quelques cigarettes.   

C’est grâce aux analyses ADN réalisées dans le véhicule abandonné sur Saint-Paul et par un témoignage anonyme que les forces de l’ordre parviendront en quelques mois à remonter leur piste.  

Ce jeudi matin, seul l’un des jeunes majeurs était présent à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Déjà condamné et avec 7 mentions sur son casier judiciaire, Alan a écopé de 18 mois de prison, 15 pour son acolyte. Tous deux ont également été condamnés à payer solidairement la somme de 2 000 euros de préjudices pour le commerçant de Saint-Joseph et 1 000 euros pour la commerçante de Petite-Ile.

Par Pascal Robert le Vendredi 3 Novembre 2017 à 10:30 | Lu 26 fois