Un policier mis en examen pour proxénétisme aggravé dans l'affaire de la maison de passe

Samedi 17 Février 2018

Un major de la police de Saint-André a été déféré au tribunal de Champ-Fleuri ce vendredi au terme de sa garde à vue. Il est soupçonné d’être impliqué dans le réseau de proxénétisme démantelé à Saint-Denis, a révélé le JIR. Le policier partagerait sa vie avec une prostituée faisant partie du réseau présumé. Il l'aurait rencontrée il y a une dizaine d’années, alors qu'il officiait à la BAC. Le fonctionnaire est soupçonné d’avoir profité de son statut pour prendre part au trafic.  

L'homme a été mis en examen pour proxénétisme aggravé et placé sous contrôle judiciaire en fin d'après-midi ce vendredi. 

Le principal inquiété dans cette affaire, Mohamed Salim Rangila, un commerçant déjà bien connu de la justice et déjà condamné pour agressions sexuelles, a été mis en examen et placé en détention hier soir. Son fils, également concerné ainsi que deux prostituées ont quant à eux été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire pour proxénétisme aggravé.

Par A.D - S.H le Samedi 17 Février 2018 à 06:59 | Lu 355 fois